Asia Presse

Asia Presse
°Hélène da Costa, présidente d'honneur
@helenedacosta
°Arnaud Rodier, président, Regards sur l'Asie , http://arnaudrodier.com/ , @arnaudrodier
°Dominique Vidal-Barri,
°Laurent Chemineau, vice-président , l’Agefi,
@laurenchemineau
° Alain Wang, secrétaire général ,
@wangalain

(MCL /webmaster)
@mob_mcl



Asia Presse sur TWITTER



Agenda "Asia Presse " Janvier 2013 -

Mercredi 20 mars 2013 8h30 - au café Les Editeurs (Odéon / Paris 6)

Petit déjeuner avec Caroline PUEL, pour présenter la sortie de son livre le 14 avril 2013

“Les trente glorieuses chinoises” aux Editions Perrin.

(Caroline PUEL est membre d’Asia Presse)


 « Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera. » Le célèbre adage prêté à Napoléon est, en plus de trente ans, devenu réalité. Depuis la mort de Mao, l’empire du Milieu a engagé une révolution économique spectaculaire qui l’a hissé au rang de seconde puissance mondiale. Mais son régime hybride à l’économie de marché libéral tenue dans une coquille communiste devra, pour perdurer, entreprendre de très redoutées réformes politiques. Le fera-t-il ? De l’avènement de Deng Xiaoping à celui du nouvel homme fort Xi Jinping,

Caroline Puel décrypte ce paradoxe et raconte année après année l’irrésistible ascension du nouveau géant.


Caroline Puel vit depuis près de trente ans en Chine. Correspondante et vice-présidente du développement du Point en Asie, membre d’Asia Presse, elle a reçu le prix Albert-Londres,. Elle revient fréquemment en Europe donner des conférences et a enseigné à Sciences-Po.

Contact presse : Florence Millard  Tél 01 44 41 30 58 / florence.millard@editions-perrin.com


Du 8 au 10 mars 201315° Festival du Film asiatique de Deauville avec Asia Presse,




Vendredi 1er mars 2013 8h30 au siège du CNCCEF, Paris 8

   Cette position de leader régional sur ces marches a également permis a CLS d' aider de nombreuses sociétés françaises travaillant dans des domaines connexes à se développer dans la région. Philippe Courrouyan est également président de
Petit-déjeuner avec Philippe Courrouyan, Directeur de CLS Asean, et Président de CLS Indonesie sur « Indonésie : le réveil du géant de l’économie asiatique », avec le CNCCEF. (Conseillers du Commerce Extérieur de la France)

Philippe Courrouyan est président de la section des Conseillers du Commerce Extérieur de la France à Jakarta, Indonésie.

   Philippe Courrouyan, Directeur de CLS Asean, et Président de CLS Indonesie a une grande expérience du marche indonésien.
    Directeur export de CLS. il a crée les filiales américaines, japonaises et australiennes du groupe puis s'est concentre ces dix dernières années sur les pays où le potentiel de développement des produits et systèmes développés par CLS ( dont la vocation est l’exploitation de systèmes spatiaux au service de l’océan ) était le plus fort : L'ASEAN IL a crée CLS Indonesie, il y a dix ans, qui est devenue au fil des ans la deuxième plus grosse filiale de CLS et le partenaire préférentiel du gouvernement indonésien pour la protection et le développement durable de ses ressources océanes , tant au niveau du ministère des pêches que ceux de l’environnement, des transports, de la défense, et des gardes côtes... Pt CLS est également devenu le fournisseur de l’ensemble des sociétés minières et pétrolières en Indonésie ainsi que celui des plus importantes sociétés de transport maritime.

Philippe Courrouyan a utilise cette filiale indonésienne comme base de développement régional, développement qui a vu la création d’entités CLS au Vietnam, aux Philippines en Malaisie et maintenant au Myanmar, entités destinées a supporter le développement du groupe dans chacun de
la section Indonésie des CCE depuis 4 ans et il participe activement aux travaux des sections de l’ASEAN.
Contact:mgreslebin@cnccef.org 01 53 83 92 96 Mina Greslebin : Responsable Asie Pacifique


Mardi 5 février 2013 de 11h30 à 11h45 à l’Auditorium  EACC (European American Press Club)  Paris 16 S.E. M. Ichiro KOMATSU, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon en France :

       «L’économie du Japon et les relations sino-japonaises»
    La conférence a été organisée par Christian MALARD, Editorialiste France 3  et Jim BITTERMANN, Correspondant CNN Europe (Co-présidents de l’EACC) 
Contact: Keiko Matsuzaki (Ambassade du Japon) ; keiko.matsuzaki@mofa.go.jp.


Lundi 28 janvier 2013 . de 17h00 à 18h30 au CAPE (Foreign Press Center/ Grand Palais)
Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE)

“The two Koreas facing China's rise”

   Rencontre avec le Pr. Moon Chung-in, Professor of political science at Yonsei University and Editor-in-Chief of Global Asia
   
Animée par François Godement, directeur de la stratégie, Asia Centre et Arnaud Rodier, président, Asia Presse
   Moon Chung-in is a professor of political science at Yonsei University and Editor-in-Chief of Global Asia, a quarterly magazine in English. He is also Director of the Kim Dae-jung Presidential Library. He served as Dean of Yonsei’s Graduate School of International Studies. He was also Chairman of the Presidential Committee on Northeast Asian Cooperation Initiative, a cabinet-level post, and Ambassador for International Security Affairs at the Ministry of Foreign Affairs and Trade, the Republic of Korea. He taught at Williams College, University of Kentucky, Duke University, and UCSD. He also held a visiting professorship at KeioUniversity and Beijing University.
He has published over 40 books and 230 articles in edited volumes and such scholarly journals as World Politics, International Studies Quarterly, and the World Development. His recent publications include The Sunshine Policy-In Defense of Engagement as a Path to Peace in Korea (2012), Exploring the Future of China (in Korean 2010 and Chinese in 2012), The United States and Northeast Asia: Debates, Issues, and New Order (with John Ikenberry 2008), and War and Peace in East Asia (2006). He attended the 1st and 2nd Pyongyang Korean summit as a special delegate.


He is the recipient of Public Policy Scholar Award (the Woodrow WilsonInternational Center in Washington, D.C.), the Lixian Scholar Award (Beijing University), and the Pacific Leadership Fellowship (UCSD). He served as Vice President of the International Studies Association (ISA) of North America and president of the Korea Peace Research Association. He is a member of ASEAN Regional Forum-Eminent and Expert Persons (ARF-EEPs) representing South Korea and served as co-chair of the first and second AFR-EEPs meetings in June 2006 and February 2007. His book Grand Strategy of China's Rise (Beijing, World Affairs Press, 2011) won the award of 'one of the best imported books in year 2012' by the Chinese Publishers'Association.

Inscription / Information - debats.asie@centreasia.eu ou sur le site Asia Centre



Jeudi 17 janvier 2013 de 13h00 à 14h30 au CAPE (Foreign Press Center/ Grand Palais)

Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE)

«La Chine vers un Etat de droit ?»
Rencontre avec Liao Yiwu, écrivain engagé et mondialement reconnu
   Animée par Jean-François Di Meglio, président, Asia Centre et Alain Wang, secrétaire général, Asia Presse
L'auteur est un observateur de premier plan des cas d'application en Chine d'un Etat de droit encore à établir, de situations typiques dans laquelle le citoyen chinois est amené à fonctionner et du relationnel « vécu » vis-à-vis du Parti, de l'administration, de la famille, des milieux professionnels. Le regard distancié et critique de celui que les Chinois, y compris le prix Nobel de la Paix Liu Xiaobo, considèrent comme l'un des grands écrivains contemporains offre une autre grille de lecture de son pays. Son livre est un document exceptionnel sur le laogai
Liao Yiwu est né en 1958 dans le Sichuan, dans l'ouest de la Chine. Son père a été condamné lors de la Révolution culturelle en 1966. Marqué par des influences occidentales éclectiques et pour le moins diverses, de Keats et de Baudelaire, par l'œuvre de Ginsberg et les chants de Bob Dylan, il s'est orienté vers la littérature, devenant dans les années 1980 l'un des plus importants poètes de l'avant-garde chinoise. Mais dès 1987, ses textes critiques de la Révolution culturelle et du régime l'exposent et lui valent d'être la cible d'une campagne politique. Condamné à quatre ans de prison pour avoir dénoncé dans un long poème les massacres de la place Tian'anmen en 1989, il a vécu après sa libération comme un marginal, poète, musicien, chanteur et écrivain. Ses livres publiés à Hongkong, à Taïwan ou aux États-Unis circulent clandestinement en Chine. Son ouvrage le plus célèbre a été traduit en français sous le titre de L'empire des bas-fonds (Bleu de Chine, 2003). Liao Yiwu a reçu de nombreux prix littéraires, dont le Prix Ryszard Kapuscinki, en 2011 et le Prix pour la paix des libraires allemands en 2012. Il vit depuis 2011 en Allemagne.
Inscription / Information - debats.asie@centreasia.eu ou le site Asia Centre

Agenda « Asia Presse » Septembre – Décembre 2012


Lundi 17 décembre 2012 à 19h
   Dîner-rencontre avec l’ambassadeur de Corée du sud, S.E. M. Hye-min Lee (Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire ). Economiste, il a participé à l’Accord de libre échange (ALE) Corée-USA, MOFAT en 2006, et à celui avec l’Europe , en tant que Vice-ministre en charge des Accords de libre échange, MOFAT.


Vendredi 30 novembre 2012  14h30 au CAPE (Foreign Press Center/ Grand Palais)
Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE)
    « Après le 18ème Congrès du Parti communiste chinois » Conférence de presse de CHEN Jin, membre du groupe de rédacteurs du rapport du 18ème Congrès du PCC.
Chen Jin fut à la tête d'une délégation le 30 novembre 2012, en visite à Paris. Il a décrypté les grandes lignes de ce congrès, notamment la situation socio-économique en Chine, les défis auxquels sont confrontés le PCC et le gouvernement chinois.

Vendredi 23 novembre 2012 de 13h00 à 14h30 au CAPE (Foreign Press Center /Grand Palais)
Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE)
« La politique énergétique du Japon après Fukushima »
Rencontre avec Akiyama Nobumasa, Associate Professor, Graduate School of Law and the Graduate School of International Public Policy, Hitotsubashi University
Animée par Guibourg Delamotte, maître de conférences à l’Inalco, chercheuse au CEJ, associée au CRCAO et à Asia Centre
Akiyama Nobumasa is Professor at the Graduate School of Law and the Graduate School of International Public Policy at Hitotsubashi University, and an Adjunct Research Fellow at the Center for the Promotion of Disarmament and Non-Proliferation, Japan Institute of International Affairs. His other professional appointments ………


Du 9 au 17 novembre 2012 : 4ème Edition du Festival Shadows ! Partenariats dont Asia Presse.  Le festival avait invité des réalisateurs tels Qiu Jiongjiong, Tan Tan, Shu Haolun, Ji Dan ou Luo Bing directement venus de Chine 
   Documentaires, fictions et programmes de courts-métrages, cette semaine a été dédiée au cinéma indépendant chinois au Studio des Ursulines avec notamment la projection du film « Old Dog » de Pema Tseden, précédé du court-métrage d’animation « The Hunter and The Skeleton » de Gentsu Gyatso  , et celle du film de Pema .


Sortie  le 24 octobre 2012, « les Nouveaux Communistes chinois » (deux semaines avant le 18e Congrès du PCC) chez Armand Colin (Editeur)
° Joris Zylberman est journaliste et sinologue, correspondant de France 24 à Pékin  et directeur de la société de production audiovisuelle ActuAsia, basée à Pékin et Shanghai, membre d’Asia Presse.
° Mathieu Duchâtel est chercheur au Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), en poste à Pékin, et chercheur associé à Asia Centre (Paris).
Contact presse : Elodie Royez, 01 44 39 42 27 : eroyez@armand-colin.fr


Mercredi 17 octobre 2012,
    Nous avons eu le regret d’annoncer le décès de notre confrère et ami, Jean Leclerc du Sablon .Il faisait partie d’Asia Presse, dès ses débuts, et pour beaucoup d’entre nous c’était un ami. Arnaud Rodier, Président d’Asia Presse.
Pour témoigner de notre affection et en souvenir des bons moments passés, la Maison de la Chine (76 rue Bonaparte 75006)  a accueilli les amis de Jean Leclerc du Sablon autour d’un verre, une projection et un carnet de voyage inédit dans le pas de Jean le jeudi 15 novembre 2012 de 19h30 à 21h.


Mercredi 17 octobre 2012 à 18h30 à la Cité Internationale Universitaire (Paris 14)
ASIA PRESSE a été conviée  au compte-rendu de mandat sur l'action internationale de Paris par Bertrand Delanoë, Maire de Paris  


Mercredi 10 octobre 2012 de 13h00 à 14h30 au CAPE (Foreign Press Center/ Grand Palais)
Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE)
 « Que veut la Chine ? A la veille du renouvellement des dirigeants du PCC »
Rencontre avec Pr. François Godement,  Directeur de la stratégie, Asia Centre
Professeur des universités à Sciences Po, Senior Fellow, European Council on Foreign Relations

Animée par  Thierry Garcin, docteur d’État en science politique (Paris-Sorbonne), France Culture et Alain Wang, Secrétaire général, Asia Presse


Mercredi 3 octobre 2012  de 13h00 à 14h30 au CAPE (Foreign Press Center/ Grand Palais)

Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE)
« Quel est le problème du Japon ? La politique ! »
Rencontre avec Pr. Ellis S. Krauss, School of International Relations and Pacific Studies University of California, San Diego, USA.
Animée par  Guibourg Delamotte, Chercheuse associée, Asia Centre


Mardi 2 octobre 2012 au siège du CNCCEF   : petit-déjeuner presse  (Paris 8)
« La stratégie des grands groupes français en Asie » avec la présence de journalistes d’Asia Presse
Télécharger le document La stratégie des grands groupes français en Asie  sur le site
www.cnccef.org « Documents et Publications »
Contact: Mina Greslebin (mgreslebin@cnccef.org)


Mardi 2 octobre 2012   de 19h15 à 21h30 à l’Ecole Militaire (Paris 7)
Asia Presse a été conviée par l'ANAJ-IHEDN (Défense)  à la conférence « Inde géopolitique et Indes des affaires » autour de Jean-Luc RACINE, Directeur de recherche au CNRS et Ashok KAR, Expert Interculturel & Administrateur, The EuroIndia Centre.   
ANAJ-IHEDN a proposé son dernier numéro d'Automne 2012 de « Dossiers du Comité Asie »


Lundi 24 septembre 2012 17h00 à 18h30 au CAPE (Foreign Press Center/ Grand Palais
Débats Asie (Asia Centre, Asia Presse, Conseillers du Commerce Extérieur et CAPE) « China and Emerging Economies Facing the Euro Crisis »
Rencontre avec Pr. CHEN Dongxiao,  Vice-président du Shanghai Institutes for International Studies (SIIS)
Animée par  François Godement, Directeur de la stratégie Asia Centre


FIN


Palmarès 2012 14° festival du film asiatique de Deauville

Palmarès 2012
Lotus du Meilleur Film - Grand Prix
Mourning de Morteza Farshbaf ( Iran)
Lotus du Jury - Prix du jury
Baby Factory de Eduardo Roy JR.(Philippines)
Le Lotus Air France Prix de la Critique
Himizu de Sono Sion ( Japon)
Lotus Air France « mention spécial »
Mourning de Morteza Farshbaf ( Iran)
Lotus Action Asia
WU XIA de Peter -Ho-Sun Chan (Chine)

14e FESTIVAL DU FILM ASIATIQUE DE DEAUVILLE DU 07 AU 11 MARS 2012

Asia Presse sera présent, à nouveau cette année, pour le 14e Festival du Film Asiatique de Deauville du 7 au 11 mars 2012
Voici le programme de notre participation

Jeudi 8 mars 2012

 Matin à 10 heures au C.I.D (Centre International de Deauville)
Collège André Maurois « Influence culturelle et règles de vie au Japon » par Arnaud Rodier (Président d’Asia Presse, Le Figaro).

 Après-midi à 14h30 au C.I.D - Étudiants de l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) et de l’EMN (Ecole de management de Normandie) avec des étudiants de Sciences Po Le Havre :
3 ateliers seront animés par
o Hélène Da Costa « Expatriation en Asie »
o Dominique Vidal-Bari et Arnaud Rodier "2011-2012; la croissance mondiale a basculé".
o Alain Wang : “La Chine à l’heure du changement”

Vendredi 9 mars 2012:

En présence de lycéens en section langues orientales et de lycéens du Collège André Maurois de la section L & ES

 Après-midi à 14h30 au CID : 2 ateliers animés par

o Alain Wang : « L’Asie Orientale : une aire de puissance en expansion »
o Dominique Vidal-Bari : “La jeunesse en Chine”

Conférence économique à 13h45 sur « France-Japon » (Nous ne sommes pas intervenants)

 Après-midi au CID 3 tables rondes animées par
o 13h45 Arnaud Rodier « Les investissements et partenariats français au Japon »
o 16h00 Laurent Chemineau « Les investissements et partenariats japonais en France »

17h30 : Discours de clôture de l’Ambassadeur du Japon en France
19h00 : Projection d’un film japonais

Coup de vent sur l’ASEAN - Alain Wang

Le 1er juillet, le Premier ministre François Fillon commencera un voyage dans deux pays de l’ASEAN : l'Indonésie pour y poursuivre les discussions sur un partenariat stratégique ; puis au Cambodge, pour inaugurer avec le roi Norodom Sihamoni le temple-montagne Baphûon , situé sur le site d’Angkor. Rare visite officielle française de ce niveau dans cette partie de l’Asie où le dynamisme économique s’accompagne de la résurgence d’anciens conflits.
En février dernier, les armées thaïe et cambodgienne se sont affrontées pour une parcelle de 4,6 km2 où se dresse le temple Preah Vihear, vieux litige frontalier qui date de la décolonisation. Les belligérants ont accepté de se retrouver fin mai devant le Tribunal international de La Haye. Plus au nord, au Myanmar, la Kin Independance Army vient de rompre un cessez-le-feu qui durait depuis trois décennies avec l’armée nationale birmane. Une trentaine de morts et de nombreux blessés en trois semaines. Le problème d’insécurité a entraîné un afflux de réfugiés à la frontière chinoise où règnent de vives tensions.
La montée en puissance de la Chine est un autre facteur de trouble. Le Vietnam se rebiffe ouvertement contre les prétentions de Pékin sur certains groupes d’îlots. Le vaisseau amiral Rajah Humabon de la marine philippine croise dans une Mer de Chine que Manille a récemment rebaptisé « Mer des Philippines-Ouest », prêt à s’opposer au garde-côte chinois Haixun 31. Pour bien affirmer la souveraineté chinoise dans la zone et sa volonté d’être la seule puissance régionale, le premier porte-avions chinois – l’ancien Varyag de la marine soviétique- devrait être opérationnel des mers au sud de la Chine à celle d’Adaman. Là où deux tiers de l'approvisionnement en pétrole du pays transitent.
Cette visite en ASEAN, au-delà de ses aspects économiques, permettra de mieux percevoir les risques de conflits dans une région du monde où la France a globalement plus investi qu’en Chine à ce jour.
Alain Wang, le 25 juin XI

FMI ou la discrétion chinoise - Martine Bulard

Toujours prompte à fustiger les prérogatives que s’arrogent les vieilles économies (Etats-Unis et Europe) dans les instances internationales et à réclamer sa place - ou au moins celle des BRICS -, la Chine est restée très discrète sur la future direction du Fonds monétaire international (FMI). La visite, le 10 juin dernier, de Mme Christine Lagarde, en campagne électorale pour obtenir le poste de secrétaire générale, n’a été que peu commentée à Pékin. Tout juste fut-il mentionné que l’actuelle ministre française des finances approuve l’augmentation des droits de vote chinois (de 4 à 6,4 % ) au sein du FMI et qu’elle pourrait envisager de prendre comme adjoint Zhu Min, économiste et présentement conseiller spécial au FMI. La Chine n’a pas apporté son soutien ni opposé un refus catégorique. Une discrétion peu habituelle. En fait, Pékin ne se sent pas prêt à prendre des responsabilités internationales de premier plan dans ce domaine. Non sans raison. Si la Chine détient les plus grosses réserves monétaires au monde, sa monnaie n’est pas internationalisée, les autorités ont tout juste commencé à emprunter cette voie. Elles agissent avec prudence, espérant garder la maîtrise de cette ouverture. Parmi les chemins empruntés, celui de la diversification de ses avoirs et les acquisitions à l’étranger. En dix ans, de 2000 à 2010, les investissements directs chinois à l’étranger (IDE) ont été multipliés par dix. De quoi alimenter les fantasmes d’un impérialisme chinois à la conquête du monde. La réalité est un peu moins spectaculaire : pratiquement nuls au début du siècle, l’ensemble des IDE accumulés a certes frôlé les 259 millions de dollars (180,5 millions d’euros) en 2010, mais ils ne représentent que 13 % de ceux réalisés par la France…. A noter que les IDE chinois ne totalisent que 0,4 % des investissements étrangers en Europe. On est loin du péril jaune si souvent décrit.
Martine BULARD le 4 mars XI

Des employées de maison faiblement défendues - Régis Anouil

Le 1er juin, à Genève, l’Organisation internationale du travail (OIT) est entrée en session afin de rédiger une Convention internationale pour un « travail décent pour les travailleurs domestiques ». Représentants des Etats, des employeurs et des syndicats se penchent sur le sort d’une population estimée à 100 millions de personnes afin de fixer des standards minimaux concernant ceux – et surtout celles – qui sont plus connus sous le nom d’« employées de maison ».
La veille de l’ouverture de la session de l’OIT, l’Indonésie et la Malaisie signaient un accord visant à autoriser de nouveau, après deux années d’interdiction, les Indonésiennes à être employées en Malaisie. Ces dernières années, des affaires de mauvais traitements d’employées de maison indonésiennes en Malaisie avaient amené Djakarta à interdire à ses ressortissantes d’aller trouver à s’embaucher en Malaisie. L’accord du 31 mai apporte un léger mieux aux conditions de travail des dizaines de milliers d’Indonésiennes employées comme domestiques en Malaisie. Désormais les employeurs seront tenus d’accorder un jour de repos par semaine à leurs employées et ils ne seront plus autorisés à conserver leur passeport. L’accord ne fixe toutefois pas de salaire minimum et n’interdit pas les commissions de recrutement prélevées par des intermédiaires qui endettent lourdement les employées de maison. Selon Human Rights Watch, les gouvernements malaisien et indonésien ont « manqué une opportunité importante d’apporter de réels changements qui auraient vraiment protégé des femmes travaillent loin de chez elles pour occuper des emplois difficiles ».
Aux Philippines, pays qui s’est fait une spécialité d’« exporter » sa main d’œuvre, notamment féminine, rares sont ceux qui remettent en cause cette spécificité nationale : du Moyen-Orient à Hongkong, de Singapour aux grandes capitales européennes, les employées de maison philippines sont partout présentes. Walden Bello, sociologue réputé, pourfendeur de la mondialisation économique et financière, est de ceux-là. Parlementaire, élu d’un petit parti politique défendant les populations marginalisées de l’archipel, il estime que seule une mobilisation internationale pourra venir en aide de celles qui, face à un employeur abusif, ne disposent le plus souvent d’aucun recours. Il appelle les pays de l’ASEAN (Association des nations du Sud-Est asiatique) à se saisir du dossier.

Régis Anouil le 2 juin XI

A la recherche du soft power chinois - Vincent BROSSEL

Est-il aux oubliettes ? Comme l’artiste d’avant-garde, Ai Wei Wei, emprisonné depuis avril sous l’accusation de « crimes économiques ». Le concepteur de génie de la structure en nid d’oiseau du stade olympique de Pékin, adulé par les plus grands musées, est devenu -malgré lui- un des ambassadeurs du soft power à la chinoise. Mais, comme de nombreux créateurs chinois, notamment les cinéastes régulièrement censurés ou interdits de tournage, il est allé au-delà des limites autorisées dans la critique du pouvoir. Le soft power sert au hard power dans la mesure où il le légitime. Sinon, le couperet tombe. Le raidissement politique actuel s’exprime aussi dans le retrait de la statue de Confucius qui trônait encore récemment sur la place Tiananmen. Depuis des générations, le sage philosophe séduit étrangers comme Chinois. Et en ce 21e siècle, bien plus que Mao ! N’est-ce pas lui qui a donné son nom aux instituts officiels de langue et culture chinoises qui fleurissent dans le monde ?
Seul, dans son impressionnant mausolée, le grand timonier régente donc de nouveau, cette place politiquement fort symbolique. La propagande d’antan est bien de retour. Dans les provinces, des membres du parti ambitieux, comme Bo Xilai à Chongqing, remettent au goût du jour le maoïsme pour lutter contre les cadres corrompus ou rééduquer les prisonniers. Un « grand saut en arrière » inquiétant au regard des tragédies humaines qui ont ponctué l’ère maoïste. Est-ce un autre signe qui laisse à penser que le hard est préféré au soft au sein du PCC ?
Sur le plan international, la Chine louvoie entre hard et soft. Au Conseil de sécurité des Nations Unies, elle s’abstient lors du vote de la résolution 1973 contre Kadhafi mi-mars ; puis bloque toute tentative de condamnation de la répression sanglante en Syrie, le mois suivant. Les dirigeants chinois ferment les yeux sur les trafics nucléaires entre Pyongyang et Téhéran, mais essaient de convaincre Kim Jong-il et son fils d’engager la Corée du Nord dans une forme de libéralisme économique qui a permis à la Chine de devenir la seconde économie du monde. Pékin n’abandonnera pas ses offensives de séduction qui lui ont si bien réussi dans les années 2000. Mais plus question de s’affaiblir au nom du soft power chinois!

Vincent BROSSEL le 28 mai XI

Bureau d'Asia Presse - Photos

Bureau d'Asia Presse - Photos
H.DC,/A.R/ I.B/LC/AW/VB/RA

Membres en France et à l'étranger

Bureau d'Asia Presse en 2011

Présidente d’Honneur : Hélène da COSTA - agence en ressources humaines maanei média (ex Rfi)

Président : Arnaud RODIER - Regards sur l'Asie http://arnaudrodier.com/ ( ex - Le Figaro)
Vice-présidente : Isabelle BAECHLER - France 2
Vice-président : Laurent CHEMINEAU- l'AGEFI
Secrétaire Général : Alain WANG -
Secrétaire général Adjoint : Vincent BROSSEL
Trésorier : Régis ANOUIL - Eglises d’Asie

Jean-Luc ANGELIS, BICE

René BACKMANN , Nouvel Observateur

Alain BARLUET, Le Figaro

Mathieu BARATIER, RFI

Martine BULARD, Le Monde Diplomatique

Catherine BELKHODJA, Marco Polo Magazine,

Michel BLANCHARD, Free lance

Any BOURRIER, Le Monde Diplomatique

Natacha BRUNET, Églises d’Asie

François CHEN, RFI (rédaction Chinoise)

Odile CORNET, Ex-Chine +

Tony CROSS, RFI (rédaction Anglophone)

Julia DION, Elle

Hélène DUVIGNEAU, 20 Minutes, Rue89,

Marc EPSTEIN, L'Express

Bernard ESTRADE, AFP

Agnès GAUDU, Courrier International

Pauline GARAUDE, Free Lance, (Asie du sud)

Philip GOLUB, Le Monde Diplomatique

Charles-Emmanuel HAQUET, L’Expansion

Pierre HASKI, www.rue89.com

Harold HYMAN, BFM TV

Erich INCIYAN,

Christel LAMBOLEZ, Agence MAANEI Media

Jean LECLERC DU SABLON, Ecrivain

Sophie LEE, RFI (rédaction Chinoise)

LIN Zuqiang , RFI (rédaction Chinoise)

Dorian MALOVIC, La Croix

Marc MANGIN, Free lance

Salil SARKAR, RFI (service anglophone)

Ziyi SHEN, RFI (red. chinoise)

Jean-François TAIN, RFI (rédaction khmère)

Jean-Luc TOULA-BREYSSE, Free lance,

Nathalie TOURRET, France 24

Marc TR Membres en France et à l'étranger ONCHOT, Journaliste indépendant

Arnaud VAULERIN, Libération

Dominique VIDAL-BARI, L'Humanité

A l’étranger

BANGKOK, Arnaud DUBUS, Libération, RFI, Le Temps

PARIS, Richard WERLY, Le Temps ( Juillet 2014)

DJAKARTA, Jocelyn GRANGE, RFI

HONG KONG, Hélène GUILLEZ, Free lance Chine, Taiwan

HONG KONG, Michael SZTANKE, France 24 (France 2, M6, Canal +)

NEW DELHI, Frédéric BOBIN, Le Monde

NEW YORK, Pierre-Antoine DONNET, AFP

PEKIN, Richard ARZT, Le Parisien

PEKIN, Gabriel GRESILLON, Les Echos

PEKIN, Bruno PHILIP, Le Monde

PEKIN, Caroline PUEL, Le Point

PEKIN, Joris ZYLBERMAN, France 24

SHANGHAI, Sylvie LEVEY, Free lance

SINGAPOUR, Anne GARRIGUE, www.francaisdumonde.com